Le Rhin en kayak (Jour 1 & 2)

Bonjour à tous!

La Dordogne est maintenant derrière nous.

Pour ceux qui auraient loupé l’aventure, je vous invite à lire le compte rendu de ces 350 km négociés en 3 jours et demi.
Je retrouve donc avec plaisir les touches de mon clavier pour vous compter au fil de l’eau les nouvelles aventures de notre ami Rikou.

Rikou, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, c’est du hors normes de chez hors normes!

Il est tout comme nous un kayakiste passionné et autodidacte avec à son actif:

Mais derrière cet ogre avide de kilomètres se cache également un virtuose de la plume qui a le don de nous narrer ses aventures avec un talent incroyable. Au travers de ses lignes et ses mots choisis avec goût, nous vivons dans l’immersion la plus totale ses périples passionnants et épiques.

Rikou, c’est aussi le joyeux compère toujours prêt à partager une balade en kayak avec à son bord tout le set nécessaire pour nous régaler autour d’un apéro, suivi d’un bon repas aux petits oignons.

Voilà pour la présentation.

Aujourd’hui, j’ai l’immense honneur et le privilège de pouvoir vous retranscrire ses nouvelles aventures via mon blog http://www.kayakrhonelacs.com . Loin d’avoir le talent et le charisme du Maître, je vais tenter de prendre la plume pour vous faire vivre au travers de ces premières lignes, et ce au fil de l’eau son nouveau défi qui a débuté depuis Dimanche dernier:

°°° LE RHIN °°°

Le Rhin (allemand Rhein, néerlandais Rijn, romanche Rein et anglais Rhine) est un fleuve d’Europe centrale et de l’Ouest, long de 1 233 km. Il est la colonne vertébrale de l’Europe rhénane, l’espace économique le plus dynamique d’Europe et l’un des grands lieux de puissance du monde. Son bassin versant, de 198 000 km2, comprend la majeure partie de la Suisse, une partie de l’Autriche et l’intégralité du Liechtenstein, de grandes parties de l’Allemagne et des Pays-Bas, une partie de la France et de la Belgique, la majeure partie du Luxembourg, et même une petite partie de l’Italie. Il s’agit du plus long fleuve se déversant dans la mer du Nord et de l’une des voies navigables les plus fréquentées du monde. Il fournit de l’eau potable à plus de 30 millions de personnes3.

Il donne son nom à la Rhénanie, une région de l’Ouest de l’Allemagne, à deux länder de l’Allemagne — la Rhénanie-du-Nord-Westphalie(Nordrhein-Westfalen) et la Rhénanie-Palatinat (Rheinland-Pfalz) — ainsi qu’aux deux départements français du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.

Parmi les villes les plus grandes et importantes sur le Rhin se trouvent CologneRotterdamStrasbourg et Bâle.

Source: Wikipédia

1233 km que notre ami Rikou tentera de parcourir depuis sa source jusqu’au Sud de Rotterdam.

Voilà maintenant deux jours que ce périple à commencé.

Initialement, le départ devait se faire depuis la source. Cette partie du Rhin n’étant pas navigable, la première portion du parcours ne pouvait se réaliser qu’à pieds.
Mais la météo exceptionnelle de ce printemps qui en quelques heures à balayé non seulement les températures estivales mais également le vieil adage « Au mois de Mai, fais ce qu’il te plaît ».
La neige a donc fait son grand retour et supprimé tout espoir de se rendre à la source pour débuter  le périple.
Le nombre de jours alloués à cette aventure étant limité, Rikou prendra la décision de démarrer son périple directement en kayak en aval à hauteur de Dardin en Suisse.
Le réseau téléphonique faible et particulièrement onéreux hors France, les informations seront transmises au compte-gouttes par SMS.

Dans quelques jours, une fois son forfait mis à jour, je ne manquerai pas de vous faire parvenir quelques photos et d’autres informations topographiques plus précises que cette carte pour l’instant austère.

Dimanche 5 Mai 2019

Premier jour de navigation avec 12 km parcourus.
Un chiffre un peu timide, mais qui s’explique par un nombre important de portages et un début de périple entre pluie et neige.

Lundi 6 Mai 2019

37 kilomètres parcourus.

Malgré des vitesses moyennes entre 13 et 15 km/h, ce faible kilométrage, bien que beaucoup plus ambitieux que la veille s’explique par un nombre de repérages importants avant de franchir les quelques zones sensibles du Haut Rhin.
L’escale se fera entre Haldenstein et Trimmis.

Une réflexion sur « Le Rhin en kayak (Jour 1 & 2) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.