Diots Kayak!!!

Samedi 20 Janvier 2018, 10h45

G0014042

Suite au succès de la sortie de Novembre « Fondus de Kayak », nous décidions avec nos compères une fois de plus, par l’intermédiaire du www.forum-kayak.fr de dupliquer le concept kayak, gastronomie Alpine.
C’est Eric (Eric 38110) qui se lance en proposant une sortie Diots sur le lac du Bourget. Ni une ni deux, j’enchaîne avec un itinéraire sur la partie Nord du Lac.
L’idée initiale: Partir de la plage de Conjux en direction de l’embouchure du canal de Savières, longer par la suite le rocher de Châtillon, dominé par son château. Une fois à la pointe, direction l’Abbaye pour ensuite rejoindre la grotte de Raphaël pour déguster les Diots de la Ferme du Marais. Pour terminer, balade digestive le long de la côte sauvage du lac pour rejoindre Conjux.

Mais c’était avant….

Avant la météo capricieuse annoncée qui réduira le nombre de volontaires à 6…

Au programme: Vent du sud avec des rafales de 30 noeuds (entre 50 et 60 Km/h) accompagné en début d’après midi d’une pluie diluvienne et de neige en altitude.

Le groupe de « Fadas » sera le suivant:

Eric (Rikou)
Yannick (AlpinePaddle)
Thomas (Tom2)
Ludo (Bido38)
Pierre (PMor)
Moi même (Rake51)

Rendez vous à 10h00 sur la plage de Conjux.

Nous étions tous impatients de nous retrouver et de partager à nouveau une sortie hors du commun.

Le ciel devenait laiteux pour virer au blanc. Le soleil peinait à traverser cette couche qui allait s’épaissir à vue d’oeil.
Au loin, les massifs et montagnes enneigées se dévoilaient dans les moindres détails. Habitué des lieux, je savais que ce phénomène étrange ne présagerai rien de bon côté météo…
Le niveau du lac est exceptionnellement haut. La plage de galets que nous avions l’habitude de fouler n’existe plus.

 

 

Le temps de se préparer, nous faisons la connaissance de Pierre (PMor), inscrit récemment sur le forum qui est venu avec son Gumotex Seawave.

G0134321

10h45, nous sommes tous sur l’eau. Rikou, a décidé de partir du sud du lac pour nous rejoindre.

 

 

Les premiers coups de pagaie ne se font plus attendre. A mesure de notre progression, le vent commence à gagner en intensité. Malgré le fait de l’avoir de face, nous ressentons peu de résistance, mais si nous avions le malheur d’arrêter de pagayer, on reculait inévitablement. Je m’habitue de mieux en mieux à ma nouvelle pagaie, offrant peu de prise au vent. Je m’inquiète quand même un peu pour Pierre et son gonflable qui ne joue pas avec les mêmes armes que nous.

 

 

La balade sera de toute façon écourtée. Au lieu d’aller vers Châtillon, on s’orientera directement en direction de la grotte.

Au bout des deux premiers kilomètres, des vagues impressionnantes commencent à se former. Difficile d’estimer leur taille mais les amplitudes frôlaient les 1 m. Leur hauteur masquait parfois le kayakiste en avant.

L’arrivée dans la grotte se fera dans des conditions « Rock n Roll », une fois échoués sur la plage, il ne faudra pas s’attarder sous peine de voir en une fraction de seconde notre hiloire rempli d’eau.

Passons maintenant aux choses sérieuses. Un autre avantage déjà évoqué en kayak de mer, c’est ça capacité de chargement, qui nous permettra de profiter de bonnes bières, d’un réchaud de qualité pour préparer les Diots tans convoités.
Je ne vous en dit pas plus et vous laisse contempler les photos qui parleront d’elle mêmes.

 

 

 

 

Au cours de notre repas, bien abrités dans la grotte, la lumière ambiante baissera radicalement pour faire place à une pluie incessante. On la voit au loin, recouvrir les massifs et se diriger dangereusement vers nous.

L’embarquement sera folklorique, et je ne regretterai absolument pas d’avoir investi dans une combinaison étanche.

Nous reprenons donc notre route avec cette fois le vent dans le dos, accompagné  des vagues toujours immenses qui nous offriront de belles sessions de surf.

 

 

Arrivés à hauteur de Conjux, on décide de poursuivre notre route vers l’embouchure du canal de Savières. Les roselières « dansent » au rythme des vagues et du vent. Le spectacle est magnifique.


 

 

Mais pas le temps de traîner, malgré ces sensations exceptionnelles vécues aujourd’hui, la fatigue commence à se faire sentir et le clapotis des gouttes sur nos visages devient agaçant.
Retour sur la plage de Conjux accompagnés d’une pluie qui gagnera en intensité et qui nous ne quittera plus de la journée.

On remballe le matériel avec des sourires satisfaits de joie. Une joie qui malgré l’ambiance morose de la météo aura largement pris le dessus.

A refaire!!!!!

Une réflexion sur « Diots Kayak!!! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s